CNSAD : Spectacles de fin de trimestre des élèves du conservatoire

Premier trimestre (novembre)

 

Texte commandé à Laurent Gaudé mes J.L.Martinelli
Que dire de plus que cet excellent retour des jeunes qui l’ont vu !

Cette pièce retranscrit la force à l’œuvre dans le processus révolutionnaire, avec une insistance sur les printemps arabes et l’émancipation des femmes. Le texte consiste en un vaste syncrétisme d’extraits allant de La Boétie à Bob Dylan, au sein du très beau texte de Laurent Gaudé, traversés par la même énergie enthousiasmante des élèves du CNSAD, qui unifient ces textes comme le souffle de la révolte traverse les individus pour en faire un peuple uni. Les costumes sobres, amples, gris, suggèrent une anonymisation des individus, une abstraction des corps au profit de la perception de la seule masse révolutionnaire. Le décor est sobre aussi, la salle est presque nue, et il y flotte une odeur de peinture et de poussière, évoquant le chantier d’un nouveau monde qui se crée. Entre déclamations, cris,chants et musique, les sons sont produits intégralement par les comédiens. Au niveau visuel comme sonore donc, il n’y a pas de cadre exogène : l’espace visuel et sonore est totalement investi par les comédiens qui créent en quelque sorte un univers ex nihilo, comme les peuples révoltés s’approprient un espace et y créent une société nouvelle. Une pièce percutante, qui ne peut qu’interpeller son spectateur. Laetitia V.
Une équipe d’acteurs très inspirés et talentueux, il y a un vrai engagement sur scène. Armand P.
Texte A.Tchékhov mes Claire Lasne-Darcueil
Quelques retours, plus sobres mais non moins enthousiastes !
« La pièce était superbe comme souvent au Conservatoire ! La mise en scène est vraiment belle. J’ai beaucoup aimé le fait qu’il y ait un pianiste tout le long sur scène. Les interludes pendant lesquels les comédiens débarrassent la scène et plantent un nouveau décor m’ont beaucoup plu. »
« Mise en scène pleine de poésie et comédiens, comme toujours excellents ! »
« La pièce de Tchekhov ne m’a vraiment pas plus. Je n’ai pas accroché et pour être honnête, j’ai eu l’envie de partir à plusieurs reprises. Cette mauvaise note a été rattrapée par ET LES COLOSSES TOMBERONT. La pièce était vraiment fabuleuse. J’ai vraiment Tout aimé Et la mise en scène était vraiment une réussite. »
« Le spectacle était très beau, les décors étaient superbes, ce qui m’a étonné pour un spectacle de mi-saison.
J’ai trouvé cela très intéressant de pouvoir assister à une représentation d’élèves si performants. »
Second trimestre (février)