Coups de cœur : les retours les plus marquants

Les fils conducteurs / Guillaume Poix – Prix WEPLER

« L’écriture la plus singulière, poétique et frappante, qui m’a le plus plu »

« La fin m’a saisi à un point que j’avais rarement vécu »

« J’ai été happée par le roman »

« Les fils conducteurs est vraiment plein de sentiments et d’espoir, si on met de côté la fin. »

« C’est le livre le plus détestable que je n’ai jamais lu. […] C’est la raison pour laquelle c’est aussi le meilleur du lot »

« Il se démarque par un travail admirable sur la langue »

« Un bouleversement par tous les sens »

« Ecriture très vivante, semblant évoluer au fil de l’ouvrage »

Une vidéo / Victor Plantefève – Prix CLARA

« L’histoire m’a intrigué »

« Une vidéo m’a plu pour son côté anticipateur »

« Une histoire passionnante »

« Une très bonne idée, dont l’auteur a su tirer tout le potentiel, ne lâchant rien. »

« J’aurais voulu que l’histoire ne s’arrête jamais »

« Un vrai coup de génie »

« Tant d’émotion en une seule histoire »

« Une ode à la confiance en soi et au travail qui nous fait du bien à tous »

RER A / Chloé Kerlau – Prix CLARA

« La façon dont l’auteur l’a écrit est tellement bien trouvé que je n’ai pas pu poser le livre avant de l’avoir fini. Je voulais à tout prix connaître la fin. »

« Je n’avais pas pleuré depuis longtemps pour un livre et là… bah j’ai pleuré comme une petite madeleine ! Haha merci pour l’histoire. »

« Ce qui est magnifique dans RER A, c’est l’écriture »

« La nouvelle se tisse petit à petit à travers une écriture tout en images et délicate »

« C’est à mes yeux un hymne aux relations et à la vie »

« Des frissons tout au long de cette nouvelle »

« Une vraie réussite »