Le Dernier Songe de Shakespeare à l’Épée de Bois jusqu’au 17 fév.

 

Texte et mes de Bruno Cadillon

Vu par Joël C., Suzan L. et Zéphyr M. (TREMPLIN 2)

Le maître Shakespeare n’a toujours pas dit son dernier mot !

Le Dernier Songe de Shakespeare raconte les dernières heures de Shakespeare. C’est la veille de l’anniversaire de Shakespeare et il n’est pas en très bon état : après une chute d’un balcon de théâtre, il se retrouve avec une blessure à la tête, mais comme tous les ans, ses serviteurs doivent mettre en place une pièce de théâtre pour son anniversaire. Durant ces des dernières heures qui s’annoncent très mouvementée, entre ses serviteurs qui regrettent qu’il meure mais pensent aussi à leurs intérêts, un médecin qui parait plus comme un boucher avide de sang, des hallucinations qui lui font tourner la tête, heureusement que sa femme Anne Hataway  et son ami Ben Jonson sont là pour le soutenir dans cette passe difficile !

Le choix des acteurs est juste parfait car ils paraissent sur scène un peu bêtes, et leur jeu est parfait dans ces rôles, ce qui rend toute la pièce très drôle. Le décor change avec des éléments qui s’ajoutent et s’enlèvent au fur et à mesure de l’histoire avec par exemple un rideau qui s’ouvre pour découvrir une autre scène. La salle du Studio du Théâtre de l’Epée de bois est parfaite pour ce genre de pièce, petite, chaleureuse, avec un vrai échange avec les acteurs.

Un très bon théâtre qui vous fera rire et réfléchir en toute circonstance !

Joël C.

Le Dernier Songe de Shakespeare raconte la vie de Shakespeare, ou plutôt ses derniers jours auprès de sa femme et de ses assistants.

Les costumes sont des tenues de l’époque de Shakespeare, il s’intègrent parfaitement à la pièce et tendent à être humoristiques. Il faut savoir que toute la pièce est basée sur l’humour, ce qui fonctionne très bien.
Il y a un réel jeu avec les lumières, par exemple quand sa femme est déguisée en son « amante » ou même lors des arrivées de Shakespeare sur la scène.
Le décor est vraiment simple mais efficcace : un rideau rouge utile pour le spectacle qui se jouera à la fin, une chaise, une table basse et un « lit ».
Le jeu d’acteur est  excellent. La preuve : ils arrivent à nous faire rire autour d’un sujet assez délicat : la mort. En effet, tous les personnages sont attachants et on doit l’humour spécialement aux trois assistants.
J’ai trouvé ce spectacle vraiment intéressant, très amusant et très divertissant. Je le conseille vivement !

Suzan L.

Je suis allée voir la pièce Le Dernier songe de Shakespeare, mise en scène par Bruno Cadillon au théâtre de l’Épée de Bois à Vincennes le 6 février.

Dans cette pièce, Shakespeare, ayant chuté du balcon du Globe, est blessé à la tête dans un état grave. On le retrouve chez lui, peu de temps avant son anniversaire, entouré des ses serviteurs et de sa femme Anne. La pièce met en scène les derniers moments de vie de Shakespeare, la pièce étant une fiction et non historique.

La mise en scène est mobile et permet des changements de lieu : les décors s’articulent aux déplacements des personnages et permettent une certaine fluidité dans l’avancée de la pièce.

Sur un côté de la scène se trouve un couloir relié aux coulisses, visible depuis le public : celui-ci permet aux comédiens de se placer de sorte que le spectateur les voit, mais qu’ils restent dans l’ombre des autres personnages présents sur scène. Cela leur permet par exemple de surprendre une conversation, créant ainsi un aspect réaliste.

Les costumes sont d’époque, hors certains objets viennent pourtant créer un contraste, comme la présence d’une multiprise. Les comédiens jouent des costumes, en se travestissant par exemple.

Le jeu des comédiens est remarquable, en effet, ils arrivent à jouer avec leurs émotions, rendant le texte plus drôle et léger.

De plus, les comédiens créent une certaine proximité avec le spectateur, en arrivant et en sortant à côté de celui-ci. Une particularité que l’on doit notamment au théâtre de l’Épée de Bois qui, par des conditions idéales, permet de plonger le spectateur dans la pièce.

Je recommande vivement cette pièce qui, avec légèreté et humour, rend un bel hommage à Shakespeare tout en révisant ses classiques.

Zéphyr M.

 

Pour suivre toute l’actualité théâtrale DJL : http://jeunes-lettres.org/blog/

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone

Laisser un commentaire