Ex : Caligula delirante/Athénée

visuel-caligula-cunto-print.jpgSpectacle vu le samedi 10 mars à 15h

L’opéra baroque, Caligula delirante, de Giovanni Maria Pagliardi est retrouvé par Vincent Dumestre à Venise. Avec son ensemble baroque, le Poème Harmonique, Alexandra Rübner, metteur en scène, et la volonté de Catherine Kollen, directrice l’ARCAL , ils réalisent le superbe projet de monter cet opéra avec les marionnettes siciliennes de Mimmo Cuticchio, maître puparo à Palerme, rappelant ainsi le goût vénitien pour les théâtres de marionnettes qui, venues du spectacle de rue, sont entrées dans les palais.

Cette entreprise aboutit à un spectacle magique où chanteurs, marionnettes et marionnettistes (operante) donnent vie à ces personnages oubliés pendant plusieurs siècles, animés par la musique qui jaillit de l’orchestre, évoluant dans un superbe décor à l’échelle de ces personnages d’un mètre environ éclairé par les feux de la rampe allumés au début de la représentation…Un bonheur des yeux, de l’ouïe et du cœur !

caligula1cmaroussia-podkosova.jpg…Mimmo Cuticchio et les pupis (Teosena, Tigrane, Artabano, Nesbo)…

caligula7cmaroussia-podkosova.jpg.caligula4cmaroussia-podkosova.jpg p1050379.JPG p1050385.JPG

©Maroussia Podkosova                     Photos prises lors de la table ronde

La représentation a été suivie d’une très intéressante table ronde animée par Mimmo Cuticchio et Catherine Kollen qui ont répondu aux questions des jeunes et expliqué le projet. Merci à eux et à l’équipe du théâtre de l’Athénée qui, une fois encore, nous a si bien accueillis.

Merci aussi aux marionnettistes qui ont accédé au désir de certains de manipuler un peu les marionnettes.

Des jeunes attentifs…p1050374.JPGp1050390.JPG…à l l’écoute de Mimmo Cuticchio…p1050377.JPG

Des jeunes « operante » d’un moment !…p1050396.JPGp1050402.JPG

Beaucoup de critiques reçues pour ce spectacle exceptionnel ! Trois parmi elles. 

Caligula est une pièce extraordinaire avec une originalité spectaculaire. Cette originalité provient des marionnettes qui ont joué les personnages à la place de comédiens ordinaires. Bien sur les marionnettes étaient rendu vivantes grâce aux talentueux marionnettistes ainsi qu’’aux fantastiques chanteurs d’opéra qui étaient leur voix. Tout cela s’assemblait avec le décor représentant plusieurs lieux: le palais de Caligula, un balcon face à la mer et les jardins. Le décor tournait sur lui-même. Puis la musique jouée par un orchestre face à la scène rajoutait une touche de mélancolie qui s’accordait à la voix des chanteurs (hommes et femmes).

La lumière était  faisait briller les yeux de la 2eme tête de Caligula pour faire ressentir au spectateur la folie qui l’avait gagné ( 2 têtes sont utilisées pour la marionnette de Caligula, celle quand il est sain d’esprit et celle lorsqu’il est fou).
Un très beau spectacle donc que j’’ai eu grand plaisir à découvrir. Sébastien

Cet opéra de marionnettes était très divertissant, inattendu et surprenant.
Les marionnettes étaient très belles et surtout très bien manipulée, les costumes étaient magnifiquement réalisés, dans les moindres détails, preuve d’’un travail long et minutieux.
Les manipulateurs n’’étaient pas dérangeants. C’’était même très intéressant de les voir manipuler les  « pupi » et d’’entretenir parfois avec eux une vraie relation de complicité.
J’’ai trouvé le sujet très intéressant car il s’’agit d’’une histoire de l’’antiquité romaine. Les décors, à la taille des marionnettes et « réversibles », étaient magnifiques.
J’’ai cependant trouvé l’’opéra un peu long : les chants en italien m’’ont surpris et les traductions mal placées ne permettaient pas de voir la scène et de les lire en même temps.C’’est toutefois un spectacle que j’’ai beaucoup apprécié. Ulysse

Le spectacle auquel j’ai assisté samedi dernier m’’a enthousiasmé. Il s’agissait de l’’opéra baroque de Caligula en mode marionnettes. Ce spectacle extraordinaire m’’a totalement transporté dans un univers magique pendant une heure quinze.
Au centre de la scène se trouvait une petite estrade sur laquelle étaient posés de magnifiques décors. Là, 4 marionnettistes tenant dans chaque main une magnifique marionnette à tringle, les manipulaient avec une grande dextérité. Ces magnifiques personnages en bois vivaient réellement sous nos yeux. On arrivait à oublier que ce n’’était que des jouets et non des êtres humains.
De chaque coté de l’’estrade se tenait trois chanteurs d’’opéra soutenus par un orchestre baroque.
Cet opéra raconte la folle et délirante histoire d’amour de l’’Empereur de Rome. Même si le contexte est historique, l’’histoire est très romancée. Le mélange des genres entre drame et comédie, servis par une merveilleuse musique fait constamment avancer l’’action…
Bien sûr, je connaissais le théâtre mais j’’ignorais totalement ce qu’’était un opéra. J’ai été ébloui  par la réelle beauté que nos yeux nous permettaient de voir et ce que nos oreilles entendaient de magnifique et de magique. Eliott