Un spectacle vu en avril

Lear,conte à rebours Copyright Cie Nomade / Lear, conte à rebours

De Philippe Dormoy, d’après William Shakespeare, mise en scène d’Hassane Kassi Kouyaté

Critique de Mareva July-Wormit

Il me semble que c’est dans une sorte de sombre grenier dans lequel les artistes écrivent, peignent ou font de la musique, que le fabuleux conteur nous raconta l’histoire dramatique du roi Lear. Néanmoins, le mur de parchemin rempli d’écritures, les petites chaises rouges pour enfants ou encore l’arbuste sur lequel on peut distinguer des hiboux colorés rendent sympathique l’ambiance de la tragique histoire.

Le conteur y contribue aussi, en interagissant avec son petit public, lequel va presque être grondé s’il ne suit pas le court de l’histoire ! De même, ce rigoureux conteur fait bien attention à laisser à chaque personnage du temps pour s’exprimer, mais pas trop, car il ne veut pas rester coincé dans les personnages successifs qu’il joue.

Son superbe jeu est agrémenté par la belle chanteuse, interprète principale de Cordelia, la fille sincère du roi Lear. Mais la chanteuse aide surtout le conteur à mettre en valeur ses idées ou encore la langue de Shakespeare, qui n’a jamais été oubliée durant la représentation.

Je trouve d’ailleurs que les deux comédiens ont parfaitement réussi à faire passer leurs messages et ceux de Shakespeare : les refrains de La Vérité est une bâtarde…, de Nothing comes from nothing, de Rien n’a pas de fin restent gravés dans les mémoires des spectateurs.

Pour clore, le vieux conteur que j’ai vraiment adoré raconte comme si elle était un conte passionnant, la pièce de Shakespeare. Il m’a également appris qu’il ne faut oublier personne lorsqu’on raconte une histoire, pas même le conteur lui-même, ce dont je suis très contente.

Je conseille donc vivement d’aller voir l’original Lear, conte à rebours à l’Épée de Bois.

Enthousiasme confirmé par Ymène Djoudi : 

Le jeu des comédiens est tellement bon qu’on en oublie les costumes minimalistes. Le décor s’accorde très bien avec l’histoire.

C’est vraiment une pièce à aller voir, où l’on ne s’ennuie pas une seule seconde.

J’espère que le théâtre aura beaucoup de spectateurs pour cette pièce.

Laisser un commentaire