Génération 2012 – 2015

DSC00707 P1080019 DSC01143

Témoignages…

De Maeva July-Wormit

Ce que m’a apporté Des Jeunes et des Lettres ? La réponse est longue, car l’association m’a vraiment beaucoup apporté. Elle m’a apportée, à moi qui aime bien le théâtre, de voir énormément de pièces différentes, de découvrir de nombreux théâtres, de nombreux lieux et notamment l’impressionnant festival d’Avignon dont j’ignorais même l’existence avant de m’engager dans Des Jeunes et des Lettres. Nous avons également eu l’occasion en seconde de rencontrer nombreux acteurs et metteurs en scène, ce qui nous a permis d’élargir notre vision du théâtre, de percevoir l’arrière de la scène. La visite de l’AIDAS (Académie Internationale Des Arts du Spectacle) à Versailles y a également beaucoup contribué. Plus que de seulement voir les pièces, l’association nous a en plus permis de les retenir et de les analyser, de se forger des avis sur les représentations grâce aux journaux de bord et aux critiques.

Sur le plan personnel, l’association m’a fait évoluer. J’ai appris à être plus autonome et à réaliser des « devoirs » non scolaires et donc plus plaisants. La réalisation du journal de bord, que j’ai pris très au sérieux, car je voulais aller à Avignon, m’a par exemple très bien préparée au TPE que nous devions réaliser pendant 6 mois au cours de l’année de Première. J’ai également observé cette année que plus j’écrivais de critiques, plus les remarques me venait facilement et plus j’arrivais à expliquer pourquoi j’avais bien aimé, ou pas, les représentations. D’ailleurs, je pense que je fais beaucoup plus attention à ce qui se passe devant moi sur la scène qu’il y a deux ans. C’est ainsi que je me suis entraînée aussi bien à écrire qu’à regarder et écouter en tant que bon spectateur.

Hormis tout ces bénéfices, l’association nous a apporté pas mal de culture générale. D’abord bien sûr par les pièces et les lieux que nous avons découverts en relation avec le théâtre, puis par les recherches personnelles que nous devions effectuer en seconde, mais aussi par la découverte des entreprises et la rencontre des personnes y travaillant.

En un mot, Des Jeunes et des Lettres m’a comblée et je suis vraiment très heureuse d’avoir la chance d’y participer !

D’Aurelle Atangana

Des Jeunes et des Lettres m’a apporté bien des choses! Comme par exemple une ouverture culturelle que je n’avais pas auparavant. En effet, j’apprécie et comprends plus le théâtre qu’avant. Nous découvrons des artistes et nous nous familiarisons avec d’autres. Je suis également capable d’analyser les mises en scènes pour ensuite en discuter avec mes camarades. De plus, nous sommes exposés à une grande diversité de genres et de mouvements littéraires (comme par exemple avec Le Jeu Du Hasard Et De L’Amour de Marivaux ou En Attendant Godot de Beckett) qui nous enrichissent surtout pour nos dissertations ou commentaires composés en Français. Mais ce qui m’a vraiment plu c’était les spectacles de danse, orchestre et même l’Opera !

Ce qui est donc super avec cette association, c’est qu’elle nous donne une chance de pouvoir accéder à cet art, notamment pour certains d’entre nous, qui ne le pourrions pas autrement.

D’Ymène Djoudi

Des Jeunes et des Lettres est une très belle association. Elle m’a permis de découvrir beaucoup de pièces très diverses, que ce soit du théâtre, de la danse ou même de l’opéra. En plus de cela, j’ai pu découvrir une douzaine de spectacles au Festival d’Avignon et j’ai eu l’occasion d’être volontaire pour le Congrès international des Arts de la scène (IDEA 2013) et de m’initier à la philosophie grâce aux Bibliothèques de l’Odéon. Grâce à tout cela, DJL m’a facilité l’accès à la culture et me donne un gros avantage dans mon Bac L.

De Flore Bonnal

Mon intégration à l’association Des Jeunes et des Lettres en classe de seconde m’a donné une plus grande ouverture à la culture et aux arts ainsi que des connaissances plus approfondies sur une grande variété de sujets. Mais aussi une plus grande responsabilisation puisqu’il m’a fallu apprendre à porter un regard critique sur les pièces qu’il m’a été permis de voir par son biais et à entreprendre des recherches personnelles dans le but de créer mon propre journal de bord.

Cette expérience m’a beaucoup aidé en classe de première pour la rédaction de mon TPE et m’a fourni une certaine avance grâce à la culture générale que j’ai pu tirer de cette première année au sein de l’association. De plus, les opportunités uniques de rencontrer des professionnels, des entreprises membres de l’association, des étudiants en arts du spectacle et toutes sortes d’autres personnalités intéressantes ont été très bénéfiques car elles m’ont permis d’élargir ma vision du monde artistique et professionnel.

Les spectacles, les rencontres, nos découvertes et même notre séjour à Avignon mais aussi notre ouverture aux autres formes artistiques en classe de première ont été pour moi une expérience à la fois enrichissante et aussi extrêmement plaisante, car, l’un des points les plus importants à mes yeux est que cette association a aussi l’art de communiquer avec des jeunes de tous les horizons, de les intéresser, de leur apprendre des choses, le tout dans un cadre toujours convivial, ouvert, enfin, très sympathique qui m’a immédiatement plu et qui, je le pense, sans lequel cette association ne serait pas aussi exceptionnelle qu’elle l’est.

Certains pensaient avoir un fardeau dans mon lycée lorsqu’on leur a proposé de s’inscrire à une association mais vraiment, cela n’a rien à voir et pour moi chaque rencontre a toujours été à la fois passionnante et amusante, capable de nous distraire comme de nous faire réfléchir. C’est pourquoi je suis très reconnaissante à toute l’équipe enthousiaste qui permet tous les ans de donner cette chance à des lycéens comme mes camarades et moi.

D’Ann Hudson (un témoignage long, mais si approfondi que cela vaut le coup de le lire jusqu’au bout !)

Lorsque l’on passe de collégien à lycéen, il se produit un changement en nous. Nous acquerrons des libertés. Liberté de choisir, de sortir, de voir ailleurs, de s’instruire différemment, de se construire son propre opinion. Et c’est à ce changement crucial qu’opère Des Jeunes et Des Lettres. Cette organisation merveilleuse connaît la maturité et l’intérêt qu’apporte ce changement de modèle d’éducation. Et c’est pour cela que Des Jeunes et Des Lettres à un impact incroyable sur nos vies professionnelles et personnelles.

J’ai toujours été une personne très académique, comme les professeurs me voulaient. Ceci fit que j’avais d’excellentes connaissances sur les thèmes abordés en cours, mais que ma culture générale et mon esprit critique étaient tous deux réduits. En assistant à de nombreux spectacles au cours des deux années, j’ai appris à différencier ce que j’aimais et ce je n’aimais pas, à me démarquer dans mon esprit critique, à défendre mon point de vue, à mettre en relation des œuvres. Tout ceci a été permis grâce aux nombreuses tables rondes et au travail demandé au cours de l’année, méthodes peu conventionnelles. Et grâce à cet épanouissement intellectuel hors normes, j’ai pu enfin prendre confiance en moi.

Cette confiance en moi a été travaillée pendant toute mon année de seconde avec Des Jeunes et Des Lettres. En effet, j’ai non seulement appris à me défendre et à défendre mes points de vue, mais aussi à converser avec d’autres personnes (qui m’étaient souvent inconnues) de tous âges. Les relations humaines sont très importantes chez Des Jeunes et Des Lettres car nous rencontrons souvent de nombreux artistes au cours de nos tables rondes mais aussi nos partenaires financiers. De plus, Des Jeunes et Des Lettres nous a invités l’année dernière à participer à un congrès sur le théâtre (IDEA) en tant que bénévole. Pour ma part, communiquer avec d’autres personnes et avoir un rôle conseilleur fut une réelle découverte, et j’ai décidé de poursuivre l’aventure cet été en me portant volontaire à aider un musée en Angleterre (je suis anglophone).

Et voilà encore un incroyable atout qu’à Des Jeunes et Des Lettres! En tant qu’anglophone dans un lycée bilingue, je me suis retrouvée avec des amis anglophones, une famille anglophone et avec un très grand coefficient en anglais. Naturellement je me suis (inconsciemment) refermée sur moi et sur mon petit monde anglophone Made in France. Avec Des Jeunes et Des Lettres, j’ai pu redécouvrir la jeunesse française et la culture française. Les nombreux grondements de madame Céron, la chère professeur de français à la  tête de l’association, me firent comprendre bien vite que parler anglais dans un monde francophone ne faisait que me fermer les portes au nez!

Mes deux premières années de lycée m’ont ainsi vue changer. J’ai endossé plusieurs importantes responsabilités au sein du lycée. Je ne peux bien sûr pas annoncer noir sur blanc que tout cela est dû à ma participation à Des Jeunes et Des Lettres, néanmoins, je peux assurer haut et fort que je n’y serai pas arrivé sans l’association, ma prise de confiance en soi , mon nouvel esprit critique et la passion pour les relations humaines que m’a appris Des Jeunes et Des Lettres.

Ainsi, en pleine adolescence, Des Jeunes et Des Lettres m’a permis de gagner une identité. J’ai pu développer d’incroyables passions qui m’étaient au préalable inconnues et collecter de merveilleuses rencontres et expériences comme celles du Festival d’Avignon. Je suis éternellement reconnaissante à nos partenaires financiers qui m’ont aidé tout au long de notre aventure, aux spectacles et artistes qui ont voulu partager la leur avec nous et surtout, madame Céron et Naima Timzouert qui ont bien voulu faire de nous leur aventure.