Génération 2011 – 2014

Ils ont passé le bac en 2014…

Tous l’ont réussi, pour certains avec mention BIEN ou ASSEZ BIEN.

Ils se dirigent vers des études diverses : Droit (à Paris, Madrid ou Londres), Hypokhâgne (Lettres ou Economie), Licence de cinéma, études de théâtre et une jeune a réussi le concours d’entrée à Sciences PO (Paris)

 

Témoignages…

P1060618 P1050169 P1050536 P1050396

Lenda MESSAOUDI

En seconde, j’aimais déjà beaucoup lire des pièces de théâtre mais je n’ai jamais vraiment eu l’occasion d’en voir. C’est pour cela que j’ai participé à Des Jeunes et des Lettres, un tremplin pour l’avenir.

Les nombreuses pièces de théâtre que l’on a pu voir m’ont ouvert les yeux sur un nouveau monde. Un monde très vaste, et même les pièces qui ne m’ont pas plu ont amélioré ma culture générale. En effet, toujours justifier son avis qu’il soit bon ou mauvais peut paraître décourageant au premier abord, mais pour moi, c’était une manière de partager mon point de vue et j’ai également pris beaucoup de plaisir à faire les « pour aller plus loin… » qui m’ont enrichi intellectuellement parlant. Les tables rondes sont un grand avantage car elles nous permettent de poser des questions aux comédiens et de comprendre le choix de certaines mises en scène, par exemple.

Enfin, le voyage à Avignon est une magnifique récompense. Ce séjour était inoubliable et toutes les pièces de théâtre m’ont séduit.

Tremplin 1, 2, et aujourd’hui Envol m’ont permis d’organiser mes idées pour mes devoirs scolaires et d’étoffer ma connaissance du théâtre, des mises en scène, sans parler des théâtres sublimes et riches d’histoires qu’on a eu l’occasion de voir. De plus, ma participation à cette association m’aide encore aujourd’hui, notamment pour mon envie d’entrer à Sciences Po.

Pour résumer mon propos, je dirais que DJL m’a tout simplement procuré l’amour du théâtre.

« Le théâtre, c’est la vie ; ses moments d’ennui en moins. » Hitchcock

Je conseille vraiment DJL à tous ceux qui ont soif de savoir. Vous n’en sortirez que meilleur !

Sarah MOCHHOURY

Avant, le théâtre était à mes yeux un art qui n’avait rien d’exceptionnel, et qui était un peu trop souvent ennuyeux. Mais cela, c’était avant. Avant de m’inscrire et m’engager dans cette fabuleuse aventure qu’est Des Jeunes et des Lettres; avant d’aller voir une multitude de pièces de théâtre ; avant d’y prendre goût ; avant de savoir rédiger des critiques sur chaque représentation ; avant d’avoir la chance de participer au festival d’Avignon. Et tout cela en seulement un an.

Et cela continue ! En début d’année de première,  j’ai en effet décidé de poursuivre mon aventure avec Des Jeunes et des Lettres en m’inscrivant à Tremplin 2. Une fois de plus, que du bonheur ! J’ai ainsi eu l’occasion d’enrichir davantage ma culture théâtrale, d’autant plus que j’ai eu la chance inouïe de prendre part en tant que bénévole au congrès IDEA : rencontrer des centaines et des centaines de personnes venant des quatre coins du monde et ayant toutes pour passion le théâtre et l’éducation artistique, était pour moi un spectacle fascinant.

Et lorsque Madame Céron nous a demandé si nous allions continuer encore une troisième année, sans hésitation, j’ai répondu OUI ! Des Jeunes et des Lettres m’a permis une ouverture d’esprit, a éveillé ma curiosité et mon sens critique, des atouts valables aussi bien au lycée que dans la vie de tous les jours. C’est donc pour tout cela qu’à mes yeux Des Jeunes et des Lettres est une expérience enrichissante et unique.

Natacha ASKOVIC

J’effectue ma troisième rentrée avec DES JEUNES ET DES LETTRES en ce mois de septembre 2013, au sein du programme ENVOL, année qui, je n’en doute pas, sera aussi formidable que les autres!
Un Tremplin pour l’avenir et Tremplin 2 ont déjà apporté énormément à tous les participants. DES JEUNES ET DES LETTRES, c’est avant tout une opportunité incroyable d’assister à des représentations théâtrales (toujours très bien choisies!) dans différents théâtres parisiens, et même à Avignon ; mais c’est aussi une excellente façon de développer son esprit critique, de rencontrer des personnes que nous n’aurions pas eu la chance de croiser ailleurs, de découvrir d’autres arts, notamment pendant Tremplin 2.

Finalement, l’engagement nous oblige à être responsables, et ce dès la seconde. En échange, j’y ai vécu et je continue à y vivre une expérience inoubliable, qu’on ne peut avoir envie que de prolonger : à la clé, des spectacles à tour de rôle très touchants, drôles, des mises en scènes parfois plus qu’étonnantes ou troublantes, des purs moments de plaisir et de détente.

Lucilla GOULD

Si je devais décrire ce que ces deux années m’ont apporté, je dirais qu’elles m’ont ouverte au monde du théâtre dans lequel je ne m’étais jamais plongée auparavant. Fille de deux parents ancrés dans le milieu du cinéma, je ne côtoyais que rarement les salles de théâtre. C’est le jour où nous sommes allés voir Ma Chambre Froide de Joël Pommerat que s’est produit un déclic pour le 6ème art, mais c’est Cendrillon qui m’a fait comprendre l’intensité qu’il pouvait dégager. Bien entendu, ce n’est pas parce que je ne cite que deux pièces qu’elles ont été les seules à me toucher. Un grand nombre de représentations, tel que Les Bonnes ou En attendant Godot resteront pour moi inoubliables.

En toute sincérité jamais une activité reliée au domaine du scolaire ne m’avait plu auparavant, celle-ci en plus d’être la matière de certains souvenirs mémorables (le voyage à Avignon) a surtout été une véritable expérience qui m’a enrichie. Un vrai « tremplin », merci !

Tom CHEVALIER-SANCHEZ

Tremplin 1 et 2 ont été deux très bonnes années. Au-delà du fait que nous allons voir des pièces de théâtre la première année, et bien d’autre genre l’année suivante, telle que de l’opéra ou des ballets, DJL permet d’affiner ses goûts artistiques et d’aiguiser sa réflexion au travers de thèmes et de répertoires artistiques différents ainsi que de critiques personnelles. Cela peut paraître rebutant au début quand on nous parle des journaux de bord, mais ce n’est que peu de chose en comparaison de la culture et des rencontres, toutes plus intéressantes les unes que les autres, que l’on fait. Et une chose à savoir : il n’est pas mal de dire « je n’ai pas apprécié » du moment que l’on le justifie !

Carina GARCIA OBREGON

Les deux années que j’ai passées dans l’association Des Jeunes et des Lettres m’ont enrichi intellectuellement et humainement. Les recherches que nous avons effectuées la première année, avant et après chaque spectacle, nous ont incité à redoubler de curiosité et à nous instruire dans tous les domaines artistiques.

En suivant les programmes Tremplin pour l’avenir et TREMPLIN 2, j’ai pu développer mon regard critique. J’ai appris à argumenter précisément les éléments qui m’avaient plu et déplu dans un spectacle. J’ai appris à être une spectatrice active qui se nourrit de tout ce qu’elle voit pour en tirer quelque chose d’enrichissant.

Il faut aussi ajouter que le regard critique que nous avons peu à peu acquis, s’est avéré très utile dans de nombreux domaines : au sein de l’environnement scolaire, au théâtre, au cinéma, au concert, dans les musées, lors de la lecture d’un livre et même à l’écoute d’un discours politique.

Je pense que faire parti de cette association est une très belle opportunité pour se construire en tant qu’individu.

Rodolphe THIERRY MEIG

Elève du Lycée Balzac, je recherchais en début de 2nde une activité ludique qui me ferait vivre une expérience et qui me ferait tout simplement rire.

J’ai donc tout de suite été attiré par le programme théâtral d’un Tremplin pour l’Avenir, et ma curiosité ne faisait que commencer.

Les pièces de Molière et Feydau sont d’ un grand intérêt pour moi maintenant que j’ai pu en voir une dizaine. Et le festival clôt l’année que l’on venait de passer, dans la ville d’Avignon me plut énormément.

L’année d’après nous étions libres de choisir de continuer ou non le programme Tremplin 2 et la plupart d’entre nous étions enthousiastes à l’idée de  se cultiver encore plus !

L’ambiance de ces 2 années fut très conviviale : nous avons beaucoup parlé avec les comédiens après les représentations, et j’ai même une fois pu manipuler leurs marionnettes.

Merci à Anne pour cette organisation rigoureuse et son enthousiasme dans les déplacements du groupe.

Mathilde REVENEAU

Malgré la lourde charge de travail que je devais fournir pour Des Jeunes et des Lettres, cette association ne m’a été que bénéfique. Tout d’abord, cela m’a appris à m’engager à participer à un programme qui s’annonçait chargé et de m’y tenir. Cela représentait pour moi un défi à relever. D’ailleurs, cette idée de défi a été, entre autre, le moteur pour mes recherches et des études des pièces de théâtres.

De plus, cela m’a aidé à acquérir une méthode de travail. En effet, nous devions tenir un journal de bord tout au long de l’année dans lequel nous rassemblions nos études de pièces (des décors, costumes, jeu des acteurs…) à nos recherches personnelles approfondies. Il était bien entendu impossible d’attendre le dernier moment pour tout ce travail. Il a donc fallu très bien m’organiser durant l’année afin de faire petit à petit et régulièrement le travail demandé.

Participer à DJL a permis d’étoffer la culture que j’avais. J’ai en effet découvert de nombreux auteurs et de nombreuses pièces classiques telles qu’Un fil à la patte de Feydeau, comme des pièces plus modernes ou contemporaines telles que Le porteur d’histoire de Michalik. De plus, grâce au travail qui nous était demandé, j’ai pu améliorer ma manière de rédiger, d’organiser mes idées ainsi que celle de développer mes arguments.

Enfin, à la fin de l’année était prévu un voyage à Avignon pendant le festival où nous avons donc vu une dizaine de pièces. Je trouve que ce voyage a été très intéressant d’abord par la découverte de certaines pièces puis parce que nous avons pu voir la vie que menaient les comédiens, le travail qu’ils fournissaient toute la journée en distribuant des tracts afin d’accueillir le plus de spectateurs lors de leur représentation le soir même.

Carolina DOLLEANS

Des Jeunes et des Lettres est une expérience qui m’a énormément plu. Je trouve que c’est très bien pensé et organisé. Ainsi, j’ai appris à me fonder un esprit critique et une culture théâtrale au fil de l’année. En effet, nous sommes guidés par des professeurs de bon conseil tout en travaillant avec autonomie sur un projet : constituer un carnet de bord regroupant des recherches et des critiques sur les œuvres. Ce que l’on gagne à la fin ne dépend que de nous : un bagage culturel doté en plus d’un superbe voyage à Avignon. De plus, les surprises théâtrales sont plus souvent bonnes que mauvaises d’après moi. Et c’est d’ailleurs grâce à DJL que j’ai découvert ce qui est probablement une de mes pièces de théâtre préférée ! Je suis vraiment heureuse d’y avoir participé, DJL m’a littéralement donné les moyens de voir de nombreuses pièces de théâtre et m’a changée en spectatrice active et attentive. Je conseille vivement  DJL à tous !!

Emma STAMP

Des Jeunes et des Lettres m’a permis d’acquérir beaucoup de talents et d’expérience, que ce soit dans le domaine artistique ou scolaire. Passionnée de théâtre,l’association m’a offert un nouveau regard car j’ai pu au fil des deux années voir diverses pièces aussi loufoques que traditionnelle et enrichissantes d’un point de vue culturel.

Non seulement les sorties permettent un apprentissage plus approfondi, essentiel pour les études et sûrement dans notre vie mais il y règne notamment une ambiance réellement agréable qui a fait naître de belles rencontres. Je n’hésiterais pas à le refaire si l’occasion se présentait et mon affinité avec le théâtre n’a fait que s’accroître.