ENVOL

LES 3 SPECTACLES EN GROUPE / Thème « Théâtre et société »

 mes Ahmed Madani
Ce spectacle aborde la question de l’immigration à travers la parole et la danse de 10 jeunes femmes dont les parents ont vécu l’exil. Tiraillées entre des cultures différentes, bien assumées ou pas, affranchies ou non du regard des autres, chacune raconte le récit de son chemin de liberté, souvent avec humeur, parfois avec colère, parfois avec distance, et pour toutes avec une énergie qui transporte la salle. Et en guise de conclusion la parole d’un professeur de l’une d’entre elles, qu’elle répète à l’infini : « Sois toujours fière de ce que tu es ! »
Soyez fières, jeunes femmes, de ce que vous avez fait de ce spectacle !

Les jeunes étaient enthousiastes ! La preuve (applaudissements et discussions par petits groupes à la sortie) !

   

 mes Frédéric Ferrer
© Réchauffe le cœur

Ce spectacle aborde l’écologie par le prisme d’une réunion préparatoire, qui se tient à l’île Maurice, de la COP 28 qui aurait lieu à Shanghai en 2022, autrement dit demain ! COP de la dernière chance et pourtant ! Les représentants des pays ont du mal à s’entendre, au sens propre puisqu’ils parlent tous une langue différente,jusqu’au moment où, dans une scène très drôle, ils s’aperçoivent qu’ils parlent tous français (pour le bien être du spectateur !), et bien sûr au sens figuré : égoïsme des Etats, narcissisme des personnalités présentes… Il est bien difficile de se mettre d’accord sur les efforts à faire pour limiter le réchauffement climatique de 4 ou 5° !
Géographe de formation, Frédéric Ferrer, en homme de théâtre, met en scène une conférence qui s’inspire de la réunion préparatoire de Lima pour laquelle il avait obtenu une accréditation : tout le propos est vrai, et tout est théâtral ! Une vrai réussite !

 A la sortie, les jeunes étaient enthousiastes, et les discussions allèrent bon train sur le chemin du retour, tant cette question est au centre de leurs préoccupations !
4 jeunes de première, présents également, ont eu le plaisir de reconnaître la comédienne Haini Wang (la représentante chinoise)  que nous avions vue à Avignon en juillet dernier dans la pièce Pulvérisés d’Alexandra Badea (Cie Arcade). Un bon souvenir !

Avant le spectacle, nous avions pu organiser une rencontre avec un petit groupe sur les métiers du théâtre, animée par Camille Auger, chargée des relations publiques au Monfort. Merci pour sa disponibilité.

  • Un ennemi du peuple /  10 mai 2019 à l’Odéon

Texte Ibsen  mes Jean-François Sivadier

Dernier spectacle de ce programme « Théâtre et société » mais aussi dernier spectacle pour les jeunes d’ENVOL qui terminent en beauté leur parcours d’Un tremplin pour l’avenir.

  

Les personnages d’Ibsen sont plongés dans une histoire qui remet profondément en cause leur confort, matériel et intellectuel, par la vérité d’une catastrophe sanitaire mise au grand jour par le docteur Tomas Stockmann : les eaux des Bains thermaux, richesse de la ville, sont gravement polluées ! Le scientifique, « lanceur d’alerte », comme on l’appellerait aujourd’hui, réveille tous les intérêts contradictoires de la société : le préfet, son frère, qui refuse absolument de livrer la vérité au nom de l’intérêt économique de la ville, les notables et les journalistes qui retourneront plusieurs fois leur veste au gré des pouvoirs qui se manifestent – pour finalement abandonner le docteur et sa vérité; il réveille aussi les intérêts contradictoires au sein de sa famille et de ses amis, et notamment ceux de sa femme Katrine qui ne voit au début que le risque que sa famille sombre à nouveau dans la pauvreté et qui, finalement, devant les preuves de corruption et d’hypocrisie, soutiendra Tomas, avec ses enfants et le capitaine Horster, au milieu d’une maison dévastée par la haine des autres.

En cinq actes, Ibsen plonge le spectateur au cœur de ses contradictions sans jamais lui livrer de solution : personne n’est épargné, pas même son « héros » embarqué par son orgueil démesuré ! En cinq actes, ponctués par des musiques qui s’effilochent au gré de la tourmente, JF Sivadier nous plonge violemment dans une remise en cause de nos petits conforts de pensée écologiques et politiques, un peu excessive – voire complaisante parfois – mais saine parce qu’on ne ressort pas du théâtre avec une bonne conscience.

La scénographie est superbe, les comédiens excellents !

  

Un spectacle qui clôt trois années d’école du spectateur très riches (quelques 35 spectacles vus) et de développement de l’esprit critique…

 

AUTONOMIE
Tous ces spectacles font l’objet d’un critique publiée sur notre BLOG ainsi que sur Facebook et Tweeter

  • Vu se septembre à décembre
    Dru (Monfort), Une maison de poupée (Monfort), Les Démons (Odéon), Léger au front (Athénée), L’école des femmes (Odéon), Ivanov (Athénée), Répétition de l’Orchestre de Paris (Philharmonie), Les palmiers sauvages (Monfort)
  • Vu de janvier à avril
    Bérénice (TGP, Le Misanthrope (Monfort), Les analphabètes (TGP), Sei personnagi in cerca d’autore (Athénée), En se couchant, il a raté son lit (TGP), Onéguine (TGP), Cartographie (Monfort), Répétition de War Requiem (Philharmonie)