UNE MAISON DE POUPÉE au MONFORT jusqu’au 6 octobre

 Vu par Pauline F.

Texte Ibsen mes Lorraine de Sagazan

C’est à travers une mise en scène conviviale que la talentueuse actrice Lorraine de Sagazan met en scène La maison de poupée d’Ibsen en plongeant ses spectateurs dans le salon et le quotidien intime de Nora et Torvald, jeune couple aisé d’une société intemporelle.
La scénographie et le format court de la pièce (1h40) donne au public l’impression de vibre cette soirée aux côtés des personnages. Le quatrième mur est brisé avec sinon la discussion du moins l’échange qu’engagent les personnages avec leurs spectateurs.
Lorraine de Sagazan confère à ce classique une résonnance particulière et ô combien d’actualité en remettant les propos cinglants d’Ibsen au goût du jour.
Abordé tantôt avec humour tantôt avec violence profonde, le sujet de la liberté de l’être et de la place des femmes est extrêmement bien mis en valeur. Lucrèce Carmignac interprète avec une belle intelligence du texte la femme puissante que représente Nora. Son jeu est magnifié à travers les jeux de lumière tout aussi aveuglants que les paillettes de son costume.
On rit, on reste béat, on pleure peut-être…
Autant d’émotions auxquelles on peut accéder grâce à la puissance du jeu des comédiens et la véracité des propos d’Ibsen adaptés au contexte actuel.

À voir !

Laisser un commentaire