La Cerisaie à l’Épée de Bois jusqu’au 4 novembre

D’après le texte d’Anton Tchekhov, mise en scène par Susana Lastreto.

Vu par Lou C.

Magnifique spectacle au théâtre de l’Épée de bois.

La cerisaie, variations chantées est une pièce qui a été jouée au théâtre de l’Epée de bois, dans une salle à la fois très chaleureuse qu’intime. En effet, construite avec pour seul matériau, le bois, elle ne comporte  que cinquante places.

C’est une joyeuse bande qui chemine ensemble sous la houlette de Susana Lastreto depuis des années. Ils cultivent un esprit de résistance au formatage, par l’invention de spectacles pointus et ludiques à la fois qui parlent avec humour du monde dans lequel on vit : des comédies tragiques ou des tragédies comiques bercées le plus souvent par la musique et le chant.

Les éléments de la scène m’ont tout particulièrement séduite.
Tout d’abord, la scénographie était assez bien pensée. En effet, la troupe emprunte au vocabulaire cinématographique ses déplacements : travellings qui dévoilent une scène, gros plans sur les personnages principaux, plans d’ensemble qui se déplace pour laisser apparaître une nouvelle scène. Cela apportait du rythme à l’histoire.
Ensuite, je fus aussi très vite immergée dans l’histoire grâce aux effets sonores. Deux musiciens se situaient au fond de la salle et accompagnaient le corps quand ils chantaient avec des morceaux au piano électrique ou à la guitare. Le reste du temps, lors de dialogues, ils jouaient de l’appeau pour recréer des ambiances naturelles. Ex : différents chants d’oiseaux.
Enfin, le jeu des comédiens m’a extrêmement plu, car j’ai beaucoup aimé la manière dont les comédiens s’appropriaient leurs personnages.

Spectacle merveilleux et touchant. À voir absolument.

Vu par Chérita G.

Un drame enjoué !

Cette pièce raconte tout en légèreté et délicatesse la vie d’une famille bourgeoise russe du 18ème siècle qui après des années passées loin de sa maison familiale au magnifique champ de cerisiers, revient et se voit contraint de vendre sa propriété. Elle raconte aussi comment le maître de maison qui fut fidèle à la Cerisaie et s’en occupa pendant l’absence des propriétaires va venger, en achetant leur maison, sa lignée qui de génération en génération a servi cette riche famille. À travers la musique et la simplicité de la mise en scène, les émotions les plus douloureuses semblent légères.

Une pièce profonde et gracieuse.

À voir !

Vu par Meri G.

Un spectacle divertissant à l’Epée de Bois.

La pièce regroupe des comédiens qui jouent les rôles de plusieurs personnages en même temps, maîtres et serviteurs. Ces derniers vivent dans la Cerisaie alors que leurs maîtres sont partis vivre en France après le décès du fils de la propriétaire. À leur retour, ils apprennent que le domaine va être vendu, s’en suivent alors les tourments des personnages suite à cette nouvelle.

Le fait que la salle dans laquelle la représentation a lieu soit petite, donne une sorte de chaleur à la pièce et nous rend plus proche des personnages. Les comédiens arrivent à utiliser l’intégralité de la scène de sorte à ne jamais se déranger et centrer plusieurs scènes sur certains personnages. Ils changent régulièrement de costumes quand ils changent eux-mêmes leurs personnages, ce qui permet au spectateur de se retrouver entre les personnages. Des musiciens, placés dans le fond de la salle, accompagnent à merveille les comédiens tout au long de la pièce. Quelques passages sont chantés par un ou plusieurs personnages, cela rajoute un côté divertissant à la pièce.C’est ainsi un ensemble très dynamique et captivant !

Cette pièce est très rafraîchissante et intéressante. Elle nous permet de passer un bon moment, entre amis ou en famille puisque elle peut être vue par les adultes comme les adolescents.

 

Laisser un commentaire