L’affaire Jean Zay à l’Epée de bois jusqu’au 17 janvier

texte adapté des écrits de Jean Zay, mise en scène par René Albold

Vu par Solènne V.

Une Injustice théâtralisée à l’Epée de Bois !

La pièce nous raconte la condamnation de Jean Zay. Il fut ministre de l’Éducation Nationale et des Beaux-Arts de juin 1936 à Septembre 1939 puis démissionne de son poste politique en 1939 pour rejoindre l’armée mais il est arrêté et emprisonné comme déserteur quand il essaie de rejoindre le Maroc en octobre 1940. Le Régime de Vichy réclame sa condamnation à mort puis sa déportation au bagne et finit par l’interner en prison. Il est assassiné par des miliciens lors d’un transfert. Pendant ses années de prison, il tient un journal sur la vie qu’il mène au sein de la prison et ce qu’il apprend de l’actualité.
La pièce se joue dans un magnifique théâtre ancien nommé l’Epée de bois au sein de la Cartoucherie, l’ensemble du bâtiment est construit en bois avec différentes scènes plus ou moins grandes. La scène de théâtre où se passait la représentation était plutôt étonnante, une petite estrade pour le public et une petite scène en contrebas. Le décor de la pièce représente la cellule de la prison de Jean Zay comprenant son lit à barreaux et son bureau. Les deux comédiens présents sur scène nous délivrent les épreuves endurées par jean Zay lors de ses années de prison. Les comédiens portent des costards, ils sont donc bien vêtus et leur jeu d’acteurs ne m’a pas convaincu devant la gravité du message à transmettre et malheureusement je n’ai pas accroché. Cependant au niveau de la musique, la composition musicale de Camille Albold est adaptée. Celle-ci se trouvait en fond de scène et composait des mélodies à l’aide de sa guitare électrique et des bruitages sur sa table de mixage.
J’en conclus donc que « L’affaire Jean Zay » est une pièce intéressante sur le plan historique, politique et social et qui contribue à ne pas oublier ce qui s’est passé sous le régime de Vichy. Pour les personnes qui veulent réfléchir et se questionner sur les oppressions de notre temps cette pièce est pour vous !

Laisser un commentaire