Jours tranquilles à Jérusalem au TQI jusqu’au 8 février

 Vu par Syrine P.

Texte Mohamed Kacimi mes Jean-Claude Fall

Très belle pièce bien écrite !

A travers la création d’une pièce de théâtre d’un auteur occidental en Palestine, l’histoire du conflit Israélo-palestinien est sublimement racontée. La pièce dénonce les conditions de vie et les pensées des Palestiniens contre les Juifs, on se rend compte au fur et à mesure de la pièce que ni les Juifs ni les Palestiniens ne savent les raisons du commencement du conflit ni pourquoi, 70 ans après, leurs conditions de vie n’ont pas avancé.
Le décor est composé d’un mur en papiers dans le fond de la scène représentant les essais d’écriture qui ne s’arrêtent jamais, tant écrire en Palestine est une mission remplie de contraintes. Le mur se transforme et s’anime en images ou en vidéos.
Les 9 comédiens jouent divers rôles et jouent dans le public, s’asseyant avec les spectateurs. Les jeux de lumières sont intéressants et très importants, notamment à la fin où chacun parle dans un rond de lumière.

J’ai beaucoup aimé la pièce et je trouve que Jean Claude Fall, à travers son ingénieuse mise en scène, raconte avec respect et sobriété l’histoire d’un conflit sans fin.

Laisser un commentaire