En se couchant, il tomba de son lit au théâtre Gérard Philipe jusqu’au 31 mars

Écrit par Daniil Harms et mis en scène par Lilo Baur et Jean-Yves Ruf

Vu par Joel C.

Intriguant comme titre, n’est-ce pas ? Le titre a beau ne rien nous révéler, il n’en est pas moins une description parfaite de la pièce ! La pièce semble passer de scène en scène aux premiers abords, le fil rouge qui relie toutes ces scènes et qui est d’ailleurs montré durant un débat entre scientifique sur scène : l’homme, la femme, la mort, le rien. Le décor est plus que simple mais efficace, des murs qui se déplacent et avec lesquels les acteurs jouent, disparaissent et apparaissent à leur guise, les murs s’intègrent parfaitement dans le mélange de pierre et de bois brut qui constitue la salle. Les costumes sont en accord avec les situations et classique (manteaux longs, salopette, blouses de médecin, etc.). Le jeu des comédiens est bon mais malheureusement certaines blagues sont trop reprises et perdent de leurs forces (exemple : répéter une phrase 7 fois alors qu’à la troisième tout le monde riait déjà, on est alors un peu lassé). Mais la pièce est cependant très drôle et amusante et compréhensible par les enfants. Finalement, on comprend le titre quand on sort de la salle et que l’on fait le bilan sur la pièce, on dirait vraiment que l’on est dans la tête d’un homme qui tombe de fatigue a coté de son lit, ses rêves s’en retrouve chamboulés et c’est ce qui décrit le mieux la pièce : son titre !

Une pièce drôle et réflective sur nous-même, je recommande.

Laisser un commentaire