Ruines au théâtre du Monfort jusqu’au 23 mars

écriture, mise en place et actions d’Erwan Ha Kyoon Larcher

Vu par Dominique T.

Une expérience inoubliable.

« Ruine » est un opéra en solitaire d’Erwan Ha Kyoon Larcher, dans lequel sont représentées ses pensées, ses émotions, sa folie sous forme d’un autoportrait contrasté.

La pièce commence sur une scène ayant une estrade centrale. Le décor y est original et intrigant, on y trouve toutes sortes d’éléments n’ayant à première vue aucun lien : on retrouve par exemple des boîtes d’œuf sur les murs, des flèches en arrière-plan, une carapace de tortue géante, des blocs de ciment ou encore une potence. Mais peu à peu, on aperçoit au fil de la pièce que chaque élément de décor n’est pas anodin. La carapace se révèle par exemple être une cible pour les flèches, les blocs de ciment permettent de servir de support à un exercice physique…

Premièrement, le comédien est vêtu d’une tenue sombre, imperméable pouvant appartenir à un ouvrier. Il porte gant et capuche. Puis après une mise en bouche « flamboyante » qui donne le ton de la pièce, opte pour une tenue plus légère pour pouvoir réaliser toute sorte d’acrobatie. L’ambiance est saccadée et imprévisible, on passe d’états initiaux où le rythme de la pièce y est lent et répétitif à un changement brusque ou angoisse et panique se mélangent. Cela est permis par le jeu de lumière, la musique mais également aux risques des performances physiques (fatigue, chute, brûlure ou encore noyade).

Suite à cette pièce, je suis resté dubitatif, on ne peut pas dire que je me suis ennuyé ou que la pièce ne m’a pas plus, cependant contrairement aux autres pièces précédemment vues où la question d’avoir apprécié ou non était simple, mes ressentis à l’égard de cette pièce abstraite sont mitigés. Je ne sais pas quoi penser, mon interprétation est-elle la bonne ? Quoi qu’il en soit, vous n’oublierez pas cette pièce de sitôt et je vous conseille de la voir par vous-même pour avoir vos propres ressentit, à voir absolument !

 

Vu par Louise G.

Un spectacle mêlant acrobatie, danse et musique au théâtre Monfort.

Ce spectacle est mis en scène dans la cabane du théâtre Monfort: un endroit assez spacieux et bien adapté pour ce type de spectacle.

Ce spectacle ne raconte pas une histoire déterminée. Le personnage suit une succession d’épreuves qu’il rate à chaque fois. Les épreuves représentent un parcours du combattant que le personnage doit réussir. Il enchaîne donc tire à l’arc, chanson, acrobaties, danse, équilibriste et batteur.

Le personnage utilise beaucoup d’objets pendant ce spectacle comme, par exemple, un arc et des flèches, il tire à plusieurs reprises. Il utilise également des mixeurs et des platines afin de faire sa base instrumentale pour ensuite chanter dessus. Le début est assez impressionnant car il fait s’enflammer ses vêtements tout en faisant le poirier et ensuite quelqu’un vient éteindre cela à l’aide d’un extincteur qui ensuit propage de la fumée partout sur la scène. C’est un moment plutôt intéressant. Il y a par contre un problème avec cette partie car l’odeur qui s’est propagée est assez désagréable. Quand le personnage essaie de réussir ses épreuves il prend beaucoup de temps et donc par exemple à un moment il monte sur une planche de bois et il la coupe ensuite afin de tomber au sol, mais pour la couper il prend beaucoup de temps, ce qui est compréhensible car c’est un exercice assez compliqué et dangereux, mais on peut s’ennuyer à ce moment. La musique est assez désagréable, beaucoup trop forte et les chansons ne sont pas très agréable à écouter, mais c’est quand même une bonne idée de mettre de la musique dans ce spectacle. Un des points positifs de ce spectacle est le fait que le personnage danse et fait des acrobaties, cela apporte une bonne ambiance à ce spectacle.

Un spectacle à voir si on aime le cirque contemporain !

Laisser un commentaire