NOIRE au Théâtre du Rond Point jusqu’au 30 juin

 Vu par Maryam H.

 Noire, une pièce ingénieuse et très instructive.

Cette réalisation, fruit de Stéphane Foenkinos, est présenté au théâtre du Rond-point jusqu’au 30 juin. Elle est tirée du livre Noire, la vie méconnue de Claudette Colvin, de Tania de Montaigne.
L’œuvre qui nous est présentée raconte la vie de Claudette Colvin, à travers son rôle incontestable mais oublié dans la lutte contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis, durant les années 1950.
Cette mise en scène de Stéphane Foenkinos choisit de faire figurer sur scène une seule femme : l’auteure. Tania de Montaigne nous plonge par son rôle de narratrice dans la vie de cette femme qui aurait pu marquer l’histoire.
Les quatre rideaux sur lesquels sont projetées des images et des vidéos d’archives, qui nous mettent d’autant plus dans l’ambiance de cette période en Alabama, tout comme le parfait jeu de lumières orchestré ont été ce que j’ai préféré, magnifiant un texte déjà sublime, et formidablement bien écrit en hommage à Claudette Colvin. Enfin, il se doit d’être admiratif devant le résultat de cette fabuleuse coordination entre l’auteure et le metteur en scène, transmetteur autant dans le savoir que dans l’émotion.

Parce que cette femme aurait pu être Rosa Parks, mais qu’elle a été Claudette Colvin, une pièce simple dans sa complexité à voir sans modération !

Laisser un commentaire