ARTEMISIA PROJECT à l’Epée de Bois

 Vu par Gabrielle D.
Texte, mes et chorégraphie Lucile Cocito et Shaula Cambazzu

Une moderne et étonnante Artemisia Project dans la salle en bois

Cette pièce relate le quotidien d’une femme d’aujourd’hui, Artemisia, écartelée entre ses désirs et ceux des autres à son égard, que ce soit ceux de ses enfants, qui souffrent de ne pas la voir assez ou celle de son producteur, qui la harcèle par ses demandes incessantes. Artiste, auteure de théâtre, journaliste à ses heures, elle tente par plusieurs moyens de faire entendre la voix des femmes.
Divers tableaux mettent en scène des moments de sa vie : une séance de sport, plusieurs temps passés avec ses enfants, où l’on mesure son manque de disponibilité et son souhait de sortir de la période de maternage, des émissions de radio où elle intervient comme intervieweuse, des temps où elle essaye en vain de créer une œuvre théâtrale.
La pièce s’inscrit également dans le temps présent en évoquant de façon frontale la crise migratoire actuelle et le drame auquel sont confrontés les migrants, incarnés entre autres par Henriette, une réfugiée syrienne. La douleur, l’errance et les multiples violences auxquelles sont confrontés les migrants est évoquée par une dimension chorégraphique qui revient plusieurs fois durant la pièce. La danse et le théâtre se répondent de manière intime et permettent d’évoquer à la fois la femme dans son unicité et dans sa pluralité.

Laisser un commentaire