Le grand inquisiteur à l’Epée de bois jusqu’au 26 octobre

 Vu par Maryam H.

Adaptation (Les Frères Karamazov de Dostoïevski) et mes Antonio Diaz-Florian
Tous les samedis jusqu’au 26 octobre 2019 à 14h30

Un Grand Inquisiteur très puissant à L’Épée de Bois.

Cette pièce nous plonge dans les abîmes de l’Inquisition. Elle traite du sort de l’humain, des libertés qui lui sont accordées, et de la croyance, qui bien que saine à l’origine peut se voir détournée et falsifiée et être à l’origine d’une chute dans l’extrémisme et le fanatisme pouvant amener au délire et à la destruction.
La grande réussite de cette adaptation réside pour moi dans sa mise en scène qui commence par le choix même de la salle. On entre dans le Salon, qui peut accueillir une vingtaine de personnes et dans laquelle on retrouve siégeant seul, le comédien de cette représentation, en habit noir de prêtre. Cette ambiance, presque sectaire, renforce l’atmosphère lugubre due à la pénombre dans laquelle nous sommes plongés. La très grande éloquence qu’a le comédien, seul éclairé dans cette obscurité par un faisceau de lumière au dessus de lui, nous tient suspendu chaque instant. Le silence régnant du début à la fin est uniquement rompu par les paroles prononcées de ce texte sublime par le fabuleux orateur qu’est Antonio. La simplicité du dispositif scénique se suffit à lui-même, notamment grâce à la seule prestance de l’acteur auquel il se tient.

Une magnifique représentation muni d’un texte et d’un jeu d’acteur très fort: une pièce à laquelle il faut absolument assister !

Laisser un commentaire