WILLY WOLF au MONFORT jusqu’au 4 janvier

 Vu par Marie J., Josepha C., Yasmine M. et Carla M.

Cie La Contrebande

Un spectacle touchant, drôle et impressionnant.

Willy Wolf est une pièce écrite et interprétée par La Contrebande, une compagnie de cirque constituée de Jacob Auzanneau, Florian Bessin, Simon Cheype, Antoine Cousty, Hugo Moriceau et Lluna Pi. Elle a été jouée pour la première fois en novembre 2018 au Cirque Théâtre d’Elbeuf puis au théâtre Monfort à Paris du 14/12/19 au 04/01/20.

Ce spectacle, qui mêle jeu théâtral, chant et figures acrobatiques s’inspire de la vie de Willy Wolf (1897-1925), un ouvrier polonais tour à tour plongeur, acrobate de haut vol, trapéziste et cascadeur. C’est l’histoire d’un homme avide de sensations fortes et de reconnaissance, prêt à tout pour impressionner. Et c’est ce qu’il fera jusqu’au bout, en effet il mourut en sautant du pont transporteur de Nantes devant une grande foule. Le spectacle met en scène des moments marquants de la vie de Willy par exemple sa performance en moto, ses acrobaties impressionnantes, ses plongeons mais surtout sa mort et le récit de son dernier saut.

J’ai trouvé cette pièce très impressionnante, à cause des acrobaties et du talent de la troupe, mais aussi touchante par moments. En effet, la mise en scène montre aussi les moments de vulnérabilité et d’hésitation de Willy. Mais ce spectacle semble vouloir véhiculer un message à travers la vie de Willy Wolf : se mettre en danger en vaut-il la peine ou est-ce absurde ? En effet, le but de Willy est d’être célèbre, admiré, observé. C’est d’ailleurs traduit dans la mise en scène par la présence d’un présentateur télé qui commente les actions de Willy durant la pièce ainsi que par les scènes où il se regarde lui-même à la télé. Or, sa quête pour des figures de plus en plus sensationnelles lui est fatale, elle met en lumière le passage d’un exploit spectaculaire à une mort absurde. Au-delà de ça, le spectacle est drôle, on ne s’ennuie jamais et reste assez léger et facile à regarder.

Une mise en scène mêlant le cirque et le théâtre, très réussi.
Carla M.

Willy Wolf , un spectacle de cirque plein de surprises et d’émotions

Ce spectacle, mis en scène par la compagnie La Contrebande, présente donc l’histoire du jeune plongeur Willy Wolf, notamment face à ce saut de 53 mètres depuis le pont transporteur de Nantes en 1925, sans protections, qui lui prit sa vie.
Cette troupe d’acteurs, acrobates ou même chanteurs pour certains, propose des figures impressionnantes qui feront sans cesse réagir le public.
Cette mise en scène est sans doute la meilleure façon de connaître cette histoire. Elle est surprenante ou effrayante par moment, les artistes sont dotés d’un talent incontestable d’acteurs, leur crédibilité apporte beaucoup à la pièce, et ils sont capables de surprendre le public à la fois avec une face comique mais aussi effrayante. Le décor est simple. Au début, nous apercevons le plongeoir, objet principal du spectacle. Une télévision qui est utilisée de nombreuses fois et donne l’impression de suivre l’action en 1925 rend donc la scène encore plus réaliste. Il y a aussi une balancelle et un tapis pour les figures acrobatiques des acteurs, toutes les unes plus formidables les unes que les autres.
A voir absolument ! Un spectacle magnifique et enrichissant !
Josepha C.

Cette histoire se passe en 1925. Elle raconte que Willy Wolf un acrobate trapéziste ayant réussi un grand nombre d’acrobaties sans aucune sécurité, va sauter un jour du haut du pont de Nantes et disparaître à jamais devant la foule de spectateurs.
Lorsque la pièce débute, les acteurs sont nus puis ils se mettent à s’habiller avec des tenues d’acrobates sous la lumière des projecteurs. Un des acteurs est handicapé pour la pièce, il est donc sur un fauteuil roulant : le thème du risque est d’emblée présent !
Il y a en tout six acrobates et un commentateur télé qui vont nous montrer, à la lumière de projecteurs variés rythmant le spectacle, à travers divers objets (une moto volante, un haut plongeoir, une bascule…) quand la prise de risque ne devient plus qu’une absurdité. L’histoire se déroule à la fois sur scène et à la fois à la télé, les acrobates étant eux-mêmes téléspectateurs des risques encourus par les artistes !
C’est une super pièce avec un grand nombre d’acrobaties. Les acteurs sont drôles et simples, ils nous donnent de l’adrénaline.
A aller voir si vous aimez rire et si vous aimez le danger !
Yasmine M.

La Contrebande s’inspire de l’histoire de Willy Wolf qui, en 1925,  sauta depuis le tablier du pont transbordeur de Nantes, haut de 53m), et disparut à jamais devant 20 000 spectateurs. Par ce spectacle, la compagnie met en lumière qu’il n’y a qu’un pas entre l’exploit et le danger.

C’est un spectacle avec de l’humour et du danger, avec des sensations fortes. Ces comédiens sont experts en acrobaties et aiment le risque. Toujours faire plus qu’il n’en devrait, comme Willy Wolf ? .

Le spectacle commence avec 5 artistes, dont un en fauteuil roulant, qui s’habillent sous les projecteurs et un commentateur de télévision. Il montre cette histoire à la télé, et sur la scène, ce qui est original, et drôle. Les 5 acrobates montrent leur performance par des acrobaties, avec une moto, des plongeoirs, des bascules,… Par ailleurs, il nous fait être très attentifs car l’éclairage est varié et coloré… Il y a aussi beaucoup de bruits violents (une télévision qui explose au début de la pièce, ce qui fait l’ascenseur émotionnel ), de chansons,… Au cours du spectacle, une acrobate-chanteuse  nous rappelle, par la chanson Love Me Tender, que cette recherche de l’extrême est une demande de reconnaissance et d’amour des autres.

J’ai beaucoup aimé ce spectacle, car il nous permet de prendre conscience qu’il faut mettre des limites dans la vie, et ne pas abuser de notre « talent » et j’ai particulièrement la fin,  lorsque les 5 personnes sont devant la télévision et commentent ce qui se passe juste à côté d’eux, parce qu’eux-mêmes ont quitté la scène.

Je recommande donc beaucoup ce spectacle.
Marie J.

Laisser un commentaire