Chékhov Fast & Furious au MONFORT jusqu’au 18 janvier

 Vu par Paloma B et Lisa P.
Collectif Superamas (avec la participation de quatre groupes de jeunes venant d’Amiens, Maubeuge, Vienne et Reykjavik)

Un élan de jeunesse, peut-être un trop plein d’idées !

Dans la création de sa pièce, le collectif s’inspire de l’ouvrage de Anton Chekhov, Oncle Vania. Tout au long de cette création, le collectif a voyagé dans différentes villes d’Europe afin de rencontrer d’autres groupes de jeunes et de s’en inspirer.
La pièce démarre de manière peu orthodoxe avec trois comédiens, incarnant plus tard les personnages d’Oncle Vania, interprétant une sorte de conférence de presse qui nous permet d’en apprendre plus sur le contexte dans lequel la pièce a été élaborée et sa signification auprès du groupe. La représentation est un mélange continuel d’extraits de la pièce d’inspiration, de danses, de musiques, de films et de nombreuses insurrections contre le système actuel.
Le collectif a souhaité rendre sa production moderne mais provocante dès les premières scènes en coupant puis répétant plusieurs fois un extrait d’Oncle Vania et en y ajoutant à chaque fois un nouvel élément de mise en scène. Cependant le début de la représentation manque de dynamisme, ce qui le rend long. De même, dans une volonté de donner un aspect contemporain à la pièce, le mélange des genres perturbe le spectateur qui ne voit plus le fil conducteur. La deuxième partie de la représentation gagne en ardeur et en énergie mais les idées et les revendications se diversifient de plus en plus.
Malgré tout, il est difficile de déprécier la pièce avec son plein de vivacité. De plus, toutes ses revendications nous touchent personnellement (la jeunesse) en étant très actuelles. Cette pièce est une parfaite représentation de la jeunesse présente. Elle est comme nous, engagée et brouillon !
Paloma B.

Chekhov Fast & Furious aura été un spectacle très divertissant, abordant plusieurs questions et sujets qui concernent chacun d’entre nous: l’orientation sexuelle, les diverses causes qui peuvent nous intéresser, le harcèlement ou encore, la tristesse ou encore la quête du bonheur. Mais ce spectacle à la particularité d’aborder la pièce dont il s’inspire, Oncle Vania, assez brièvement avec quelques témoignages joués par des jeunes. Cet enchaînement de courtes histoires qui n’ont pour ainsi dire aucun rapport les unes avec les autres, peut paraître déroutant au début, voire un peu incompréhensible pour le sens global de la pièce. Cependant, même si la compréhension se fait un plus lente, le spectateur est vite accroché et intrigué. En effet, le décor de la scène est très coloré, les lumières également, il y a de la musique et des chorégraphies, tous ces éléments rendent le spectacle très vivant, le spectateur est vite captivé, même s’il n’en saisit pas tout de suite le sens. Par ailleurs, tous ces sujets abordés semblent l’être de façon assez aléatoire, ce qui traduit une sorte de spontanéité dans le spectacle, tout comme le fait que l’on fasse participer le public à certains moments. Malgré l’apparition des thèmes un peu tristes parfois, la pièce transmet un entrain, un enthousiasme dus à cette spontanéité, au mouvement qu’il contient, à la musique dansante et bien sûr, à son humour.
Un spectacle moderne qui divertit et fait réfléchir en même temps, à voir !
Lisa P.

Laisser un commentaire