La machine de Turing au Théâtre Michel jusqu’au 27 juin

 Vu par Zoé V.

La Machine de Turing, original et subtil.

Cette pièce de Benoît Solès est mise en scène par Tristan Petitgirard avec Benoît Solès et Amaury de Crayencour (ou Matyas Simon et Eric Pucheu en alternance)

La Machine de Turing rend hommage à l’incroyable destin d’Alan Turing, le mathématicien anglais qui a décrypté Enigma pendant la Seconde Guerre Mondiale, et créé le premier ordinateur. En effet, cette pièce, qui se déroule à Manchester lors de l’hiver 1952, narre les aventures d’Alan, à la suite du cambriolage de son domicile, qui sera le déclencheur d’un long combat, à la fois officiel et judiciaire, lié à son homosexualité, et dans l’ombre, avec les services secrets.
Dans cette pièce de Benoît Solès, chaque détail (décoratif, sonore, ou visuel), entre en résonnance avec le parcours et la personnalité de Turing. L’ensemble de la pièce est pensé et réfléchi à l’image du mathématicien, à la fois brillant et brouillon, intellectuellement et émotionnellement. Par ailleurs, la projection d’images et de vidéos apporte de l’originalité à la mise en scène, tout en soulignant le texte, joué avec extrême justesse par les comédiens.

Une pièce sensible, forte et captivante ! A voir absolument !

Laisser un commentaire