Bananas (and kings) au théâtre de la Reine Blanche jusqu’au 1er nov

texte et mise en scène par Julie Timmerman

 

Vu par Berkant A.

Un vrai miroir d’un système de domination bien rodé
Cette pièce de théâtre est une satire discutant de la mainmise du pouvoir. Deux femmes et deux hommes jouent des dizaines de rôle sur scène.
L’histoire nous emmène d’un tribunal de l’Amérique centrale aux plantations de la United Fruit Company qui s’empare du pouvoir d’états souverains : comme l’Afrique, le Brésil et le Guatemala. Les valeurs traditionnelles, culturelles et le bonheur des Indiens et des Mayas cèdent sous les exploitations et les travaux forcés dans les plantations.
Bananas (and Kings) présente une immense plantation de bananes et les conventions face aux grosses entreprises, mais de l’autre côté, Bananas (and Kings) nous fait réfléchir au message assez clair qui est à mettre en lien avec le présent : soit nous n’apercevons pas ce qui se passe au bout de notre nez, soit nous hésitons à nous armer nous-mêmes contre elles.
Un reflet d’une épopée soulignant le désastre écologique présent, de la manipulation en démocratie de nos jours, de la domination et de la discrimination présente…
Un spectacle intrigant, à voir absolument !

Laisser un commentaire