Découverte des métiers en 2018 – 2019

Trois rencontres proposées au choix aux jeunes de TREMPLIN 1

En mars : LA POSTE
12 jeunes ont participé à cette rencontre.

Ils ont été reçus dans les locaux de La Poste, Boulevard Brune dans le 14ème par Samia Bouzenad, consultante senior à La Poste Conseil, qui leur a expliqué les différents métiers du groupe La Poste et les orientations actuelles et futures du groupe qui doit s’adapter à une société dans laquelle le courrier papier se raréfie. Rencontre très intéressante ! Ils ont par ailleurs été très bien reçus, les photos en témoignent !

Un grand MERCI à Samia Bouzenad pour son enthousiasme et sa compétence, un grand MERCI également à la Fondation LA POSTE, qui soutient avec fidélité financièrement et humainement l’action de DJL depuis tant d’années !

 

En avril : la SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
13 jeunes ont participé à cette rencontre.
La rencontre s’est déroulée en deux temps.

Tout d’abord, nous avons eu le privilège d’une visite de ce superbe bâtiment haussmannien commentée par une guide (visite offerte par la Fondation 29 Haussmann) : de la salle du public à celle des coffres qui nous avait été ouverte pour l’occasion, ce fut une belle découverte !
 © Archives Historiques Société Générale

Ensuite, nous avons été reçus dans un des bureaux de la banque par Claire DOUCHY (Responsable des offres philanthropiques et investissements socialement responsables) et Sophie PACOT (Banque privée internationale Moyen Orient et Asie) qui ont présenté aux jeunes les métiers de la banque, et le leur plus spécifiquement, ainsi que les valeurs de la Société Générale : exposé très riche nourri des questions de certains jeunes et très intéressant, notamment lorsque les sujets liés aux engagements de la banque concernant le développement durable ont été abordés.

De l’image première qu’ils avaient des activités d’une banque (dépôt et retrait d’argent, emprunt et moyens de paiement) et d’un banquier (« Monsieur en chapeau haut de forme », guichetier ou conseiller bancaire) à la découverte, d’une part, des engagements sociétaux d’une banque, d’autre part ,de la multitude et la variété des métiers (ingénieurs conseils en développement durable, ingénieurs spécialistes de cybersécurité par exemple), leur vision de ce secteur d’activité s’est enrichi.

 

UN GRAND MERCI à Claire DOUCHY qui, pour le 3ème année, a organisé cette rencontre et l’a animée et à Sophie PACOT qui l’a, comme l’an dernier, rejointe pour parler de son activité particulière.

En mai : GOOGLE
15 jeunes ont participé à cette rencontre organisée au siège parisien de Google par Nuno Moreira, Customer Engineer, Adrien Céron, Sales Manager, Guillaume Plays, Software Engineer et Nadia Lamrhari, Juriste.

 

Tous les 4 ont présenté avec passion et clarté, slides à l’appui, leur domaine et ont répondu aux très nombreuses questions des jeunes, sans éluder celles qui concernaient les problèmes d’éthique. Ils ont également présenté rapidement leurs parcours respectifs, insistant chacun sur le fait que sont privilégiés dans le recrutement chez Google la motivation, les parcours personnels et les compétences évidemment, davantage que les diplômes eux-mêmes. Deux d’entre eux sont toutefois passés par des classes préparatoires, puis une grande école, mais il a été précisé que dans les équipes d’ingénieurs,se trouvent aussi des personnes qui ont suivi une formation informatique post bac. L’un a fait ses études au Portugal et Nadia, juriste, vient d’une petite ville de province et  a fait ses études de droit à l’université. « C’est l’envie et la persévérance qui nous ont amenés là » ont-ils dit !

C’est Guillaume Plays qui a commencé : ingénieur dans le secteur Youtube, que les jeunes connaissent bien, il leur a montré ce qui se trouve derrière les recherches qu’ils peuvent faire, notamment tout ce qui concerne l’intelligence artificielle, essentielle pour proposer des vidéos en accord avec les recherches de chacun.

Des questions ont surgi sur les publicités qui apparaissent et également une question plus pointue sur l’article 13 de la directive européenne relative aux droits d’auteur… Réponses apportées par Nadia Lamrhari et Adrien Céro, dont le domaine est justement la publicité.
Par des questions aux jeunes sur leur perception de la publicité puis par un exemple concret d’un de ses clients, il a expliqué comment il travaille avec eux : « Comprendre, Convaincre, Conseiller » sont les maîtres mots de son activité. Il a expliqué également que Google est une partie d’ALPHABET qui comprend notamment des secteurs liés à la domotique, au livre électronique, à la médecine ou encore la voiture autonome. Les gains de Google sont essentiellement liés à la publicité qui permettent par ailleurs d’avoir accès à autant de services gratuits (Youtube, Chrome, Gmail pour les plus utilisés mais aussi une pépite culturelle : Google Arts&Culture (https://artsandculture.google.com/) et permettent la recherche de ce que sera notre futur.

Nuno Moreira a présenté son domaine, tout à fait différent, puisqu’il s’agit du Cloud, photos à l’appui des immenses machines qui permettent, par exemple, de stocker des milliards de photos pour tous ceux qui utilisent Google photos. Là encore, outre le stockage, l’intelligence artificielle permet, à celui qui le souhaite, de classer ses photos en fonction de critères divers. Mais le Cloud est bien sûr aussi un outil de travail pour les entreprises et il a expliqué que ses contacts sont internationaux.

Enfin, Nadia Lamrhari a présenté son travail au sein d’une large équipe qui gère les contrats, les brevets, le contentieux notamment. A l’aide d’exemple concrets, elle a évoqué les questions de contentieux qu’elle a pu rencontrer, elle a parlé des contrats qu’il faut rédiger mais surtout elle a mis l’accent sur le côté passionnant d’être juriste dans une entreprise de pointe qui avance plus vite que les lois (internationales et territoriales) ! Il s’agit donc toujours de s’adapter et de réfléchir, parfois de revenir en arrière, pour être en conformité. Et tous ont en effet parlé de l’éthique qui anime l’entreprise et ses salariés.

Pour conclure ce riche échange (car les questions des jeunes furent nombreuses !), ils ont donné les trois clefs pour bien travailler chez Google dans une bonne ambiance : savoir collaborer au sein des équipes en demandant et aidant, savoir s’adapter et avoir toujours l’envie d’apprendre.

Un GRAND MERCI à Adrien, Guillaume, Nadia et Nuno pour leur disponibilité, leur professionnalisme et leur gentillesse !