Découverte des métiers de l’édition (Nathan)

Le programme UN TREMPLIN POUR L’AVENIR, outre son fondement culturel, a également pour ambition de sensibiliser les jeunes au monde économique et professionnel et à la diversité des métiers et des formations, ceci afin de leur donner des clés pour forger leur projet d’avenir. Nous proposons aux jeunes de TREMPLIN 2 la découverte des métiers de l’édition. Pour la seconde année, ils sont accueillis à la Maison d’édition Nathan. Une rencontre passionnante, le 15 mai 2019.

 

Delphine Dourlet, Directrice Nathan Secondaire, présente rapidement l’historique de la Maison Nathan et la très grande diversité éditoriale à destination des élèves, de leurs enseignants, de leurs parents. Créée par Fernand Nathan en 1881, cette Maison développe son activité avec la promulgation des lois scolaires dites de « Jules Ferry » (1881-1882) et se spécialise dans la production d’ouvrages pour l’enseignement primaire et de livres et matériels éducatifs pour la jeunesse. Depuis, elle a étendu son activité éditoriale au collège et au lycée. Un focus met l’accent sur l’entreprise Nathan d’aujourd’hui, ses différents pôles, son engagement pour la citoyenneté au travers de l’objectif de ses productions, « apprendre à apprendre ». La visualisation de l’organigramme « Nathan secondaire » fait prendre conscience de l’organisation du département de l’édition scolaire, de la diversité et de la spécialisation des compétences exigées des éditeurs-trices, ainsi que de l’indispensable travail en équipe. Delphine Dourlet passe alors la parole à ses collaboratrices.

Morgane Guilhem, éditrice Sciences humaines, présente les différentes facettes du métier d’éditeur, la variété de ses champs d’action, véritable travail de chef d’orchestre à la fois intellectuel, technique, de coordination. Pauline Sevin et Sylvia Bukowski, éditrices numériques, témoignent ensuite de l’essor de l’édition multimédia et du cœur de leur métier, créer des supports numériques diversifiés qui enrichissent les manuels scolaires « papier ».  Puis intervient Elise Launay, responsable artistique, qui supervise la mise en page et l’illustration des ouvrages scolaires, en collaboration avec des maquettistes, graphistes, iconographes, cartographes, … Enfin Catherine Coat, responsable promo-marketing, explicite sa fonction, promouvoir les productions scolaires par des publicités sur Internet, dans les librairies, les grandes surfaces.

  

Tout au long de la rencontre, les jeunes manifestent leur intérêt pour ces métiers, tant par leur écoute attentive, leur prise de notes, que par leurs nombreuses questions toutes très pertinentes. Les formations sont évoquées, toutes issues d’un double cursus.  Des documents circulent, qui concrétisent les différentes étapes de l’élaboration d’un manuel scolaire (environ 9 mois…), et font montre d’un travail d’équipe sans faille. Les jeunes sont invités à tester différents visuels pour la première de couverture d’un ouvrage à paraître. Très motivés et fiers d’être sollicités, ils expriment leur point de vue avec naturel, argumentent et échangent avec les éditrices. Au final, le visuel retenu est celui choisi par les jeunes.

   

Quelques réflexions des jeunes après cette rencontre : « passionnant », « très enrichissant », « quelle diversité », « cette présentation des métiers, c’était très concret, très clair, accessible, j’ai tout compris », « Quelle chance nous avons eu de pouvoir bénéficier de cette rencontre », « Ces métiers, cela nous touche car ils sont derrière nos manuels, et maintenant qu’on le sait, on fera plus attention à nos livres ». Tous les jeunes ont été impressionnés par Le TRAVAIL ET L’ESPRIT D’EQUIPE des intervenantes : « cela fait plaisir cette cohésion, cette solidarité forte ».

Un sympathique goûter clôture la rencontre.

Un TRÈS GRAND MERCI à Delphine Dourlet et à son équipe, pour leur accueil chaleureux et empathique, leur disponibilité, leur grande professionnalité.