Des jeunes et des lettres

AVIGNON 2022

Séjour du 8 au 11 juillet 2022

Pour découvrir le palmarès des jeunes, cliquer ici

Un festival très réussi (le 11ème depuis la création de DJL) : 23 jeunes accompagnés par Alice, Dora, Isabel et Meri, 4 Anciennes très investies dans l’association qui se forment à l’accompagnement particulier d’un groupe pour le festival, et Anne Céron et Anne-Marie Hazard-Tourillon.

 

Jour 1 : Après un départ tôt le matin, arrivée à Avignon et installation à l’auberge Bagatelle située sur l’île de la Bartelasse, à 5 mn de la Porte d’Oulles. Déjeuner sur place, départ pour la visite du puis les premiers spectacles de ce festival :  Le triomphe d’Arlequin (adaptation et mes Carlo Boso) à la Cour des Platanes, Broken suivi d’une belle rencontre avec Véro Dahuron et Guy Delamotte (metteurs en scène) à Présence Pasteur, L’installation de la peur (Texte Rui Zink
mes Alain Timár) au Théâtre des Halles et en soirée, le magnifique spectacle de danse, Dans la solitude des champs de coton (texte B.M. Koltès chorégraphie M.Claude Pietragalla et Julien Derouault) au Théâtre du Balcon.

 

   

Jour 2 : Grande journée de 6 spectacles ! On commence par un choix entre Un démocrate en duo (texte et mes Julie Timmerman, avec qui on échange devant le théâtre) à la Condition des soies ou Caligula (texte A.Camus mes Bruno Dairou & Edouard Dossetto) à la Factory (les jeunes se sont répartis harmonieusement entre les deux spectacles !) puis après un pique-nique Place Crillon, on va deux fois à La Scala pour découvrir L’art du rire (seul en scène de et avec Jos Houben) et Une histoire d’amour (texte et mes Alexis Michalik) qui arrache des larmes a plusieurs jeunes. Entre les deux, on voit au Roi René un spectacle intéressant sur le sport de haut niveau, Je ne cours pas, je vole (mes Johanna Boyé). On termine la journée par un grand moment : la découverte de la Cour d’honneur, des trompettes de Maurice Jarre et du spectacle d’ouverture, Le moine noir, d’après une nouvelle de Tchékhov (mes Kirill Serebrennikov). Spectacle difficile en trois langues (allemand, anglais et russe) qu’il avait été difficile de préparer en détail puisqu’il s’agit d’une création… Certains ont adoré, beaucoup n’ont pas très bien compris mais tous ont reconnu la beauté de la scénographie.

 

  

Jour 3 : Une nouvelle journée de spectacles très variés ! On commence par une histoire du ragtime et du boogie-woogie à La Luna, avec le pianiste talentueux Sébastien Troendle, Rag’n Boogie (mes Ismaël Safwan) très apprécié, puis Les raisons de la colère au Petit Louvre (adaptation du roman de J. Steinbeck mes Xavier Simonin), Le nez (d’après la nouvelle de Gogol mes Ronan Rivière) aux Gémeaux, nous retournons à l’école, dans une salle de classe pour découvrir à la Cour du spectateur Impeccable (Texte Mariette Navarro mes François Rancillac) : petite forme très attachante et qui favorise le dialogue, que nous avons ensuite avec le comédien et le metteur en scène, et le soir nous retournons aux Gémeaux voir Les Témoins (mes et texte Yann Reuzaeu) : tout se passe dans la salle de rédaction de ce journal indépendant, Les Témoins, les jours qui suivent l’élection d’un président d’extrême droite; rien de manichéen, une mise en scène efficace et des comédiens engagés, de quoi alimenter les discussions sur le chemin du retour !

Et dans l’après midi, la traditionnelle glace offerte par DJL, toujours appréciée !

Jour 4 : Retour vers Paris en TGV en fin d’après midi… On dépose le matin les valises chez notre « ange gardien », Marie Elisabeth, qui nous accueille dans sa maison pour la 6ème année, et on voit encore deux spectacles :  l’excellent Opérette à Ravensbruck (texte Germaine Tillon mes Claudine Van Beneden) au Chien qui fume puis Une histoire vraie, récit très fort d’une odyssée arménienne (texte et mes Esteban Perroy) à La Luna. La journée s’achève par un rafraîchissement chez Marie Elisabeth…

Encore une fois, un festival très réussi avec un groupe excellent, curieux et agréable. Quelques témoignages :

 » J’ai beaucoup aimé ce séjour, j’ai pu découvrir de nombreuses pièces, que je n’ai pas forcément aimées mais qui m’ont toujours intéressé ! Et tout cela avec des accompagnatrices bienveillantes ! Merci à vous tous pour tout ce que vous avez fait pour nous ».
 » On a vu énormément de spectacles en seulement 4 jours et ils sont magnifiques ! J’ai tout apprécié ! Un super petit séjour ! Merci. »
« Un super séjour partagé avec un bon groupe très joyeux. »
« C’était très intéressant, j’ai pu découvrir de nombreuses pièces de différents styles et époques, dans la globalité géniales et marquantes. Et puis j’ai passé de bons moments avec mes camarades. »
« J’ai aimé le changement d’émotions de pièce en pièce et j’ai aimé certaines émotions que j’ai ressenties ainsi que la créativité de certains spectacles. »
« Hyper enrichissant, riche expérience mais un rythme très fatigant, pas beaucoup d’heures de sommeil… Mais la découverte de nouvelles pièces est SUPER. On fait de belles rencontres, on a des coups de cœur, on rit, on pleure et on est HEUREUX ! »
 » Découvrir pour la première fois ce festival a été très enrichissant avec des pièces de tous les styles dont certaines mémorables à vie. Un très bon groupe avec un bon accompagnement. Merci. »
C’est une expérience que je n’oublierai pas ! »
« J’ai apprécié la plupart des spectacles, tour à tour terrifiants, poignants et comiques. Passer du temps avec mes camarades et aussi avec l’équipe de DJL était extrêmement agréable. J’ai découvert de nouveaux textes ainsi que de nouvelles personnes. Ce séjour a été un moment incroyable en tout point. »
« Ce séjour à Avignon fut très enrichissant, j’ai découvert un large spectre de styles de théâtre. En plus, j’ai découvert des lieux somptueux. Je garderai de cette expérience un souvenir incroyable. »