Palmarès Paris/Avignon

Les spectacles préférés du cycle parisien :

La palme d’or revient à L’opéra de quat’ sous de Bertolt Brecht vu à la Comédie Française (mise en scène de Laurent Pelly)

Les joyeuses commères de Windsor de Shakespeare vu à la Comédie Française (mise en scène d’Andrés Lima ) et Caligula d’Albert Camus vu à l’Athénée (mise en scène de Stéphane Olivié Bisson) suivent de très près.

En 4 ème position, c’est Les oiseaux d’après Aristophane toujours à la Comédie Française (mise en scène d’Alfredo Arias), et, très proches, en 5ème ex aequo, Esmeralda vu lors de la classe ouverte de l’AIDAS (mise en scène de Danuta Zarazik ) et On ne badine pas avec l’amour d’Alfred de Musset vu au Vieux Colombier (mise en scène d’Yves Baunesme)

Nous ne ferons pas de classement des autres spectacles qui, même s’ils ont été moins aimés, ont, de l’avis de tous, enrichi leur culture et ont aiguisé leur esprit critique.

Quant aux tables rondes, celles qui ont été préférées sont, sans surprise, celles au cours desquelles est intervenu un des membres de l’équipe artistique (presque toutes donc), mais celle qui a le plus séduit les jeunes est la rencontre avec le metteur en scène Stéphane Olivié Bisson, à l’issue de la représentation de Caligula au théâtre de l’Athénée.

Les coups de cœur à Avignon sont pour

Lavita, spectacle gestuel de Marc Martorell

Fabula Buffa, du Teatro Picaro

Les enfants d’Icare, de la compagnie « Les petites utopies »